Appel à candidatures doctorat en recherche paramédicale et maïeutique – Rentrée universitaire 2023

Appel à candidatures doctorat en recherche paramédicale et maïeutique – Rentrée universitaire 2023

Bonne nouvelle ! L’appel à candidatures pour les doctorats de recherche paramédicale et maïeutique pour la rentrée 2023 s’ouvre aux psychologues et préparateurs en pharmacie !

Qu’est-ce que la recherche paramédicale et maïeutique?

La recherche paramédicale contribue à faire progresser la qualité des soins et la prise en charge des patients par l’amélioration des pratiques. Elle permet aux professionnels paramédicaux et sages-femmes de faire progresser les connaissances et les pratiques de leur profession et d’avoir des liens avec les autres professionnels et métiers de l’AP-HP.

Depuis 2010, plus de 360 projets de recherche/lettres d’intention ont été déposés, ce qui représente 25 à 30% des lettres d’intentions déposées au niveau national.
Les professionnels paramédicaux qui souhaitent mener un projet de recherche sont accompagnés de l’émergence de l’idée de recherche à la réalisation du projet par les coordonnateurs paramédicaux de la recherche paramédicale. Ils sont guidés dans leur démarche et accompagnés par des méthodologistes, des statisticiens, des professeurs spécialistes.

La direction de la recherche clinique et de l’innovation de l’AP-HP accompagne les investigateurs paramédicaux dans leurs projets. Chaque année, elle lance sa campagne annuelle d’appel à candidatures de doctorat en recherche paramédicale et maïeutique.
Ce dispositif permet à tous les paramédicaux et sages-femmes titulaires d’un master 2 de l’AP-HP de réaliser une thèse de doctorat, pendant 1 an, reconductible 2 ans, à temps plein.
Après une pré-sélection sur dossier par la direction de la recherche clinique et de l’innovation, les candidats admissibles sont auditionnés par un jury. Depuis 2010, année de création du programme, l’AP-HP a ainsi soutenu 27 doctorants paramédicaux et sages-femmes

 

A qui s’adresse cet appel à candidatures ?

Cet appel à candidatures s’adresse à l’ensemble des professionnels paramédicaux au sens du code de santé publique et aux sages-femmes/maïeuticiens tous grades confondus en poste à l’AP-HP. En plus d’être en poste à l’AP-HP le candidat doit également être titulaire d’un master 2 (ou des précédents diplômes équivalents DEA ou DESS).

 

Quelles sont les modalités de candidature ?

Le choix du sujet de thèse est libre mais il devra être en lien avec le domaine de la santé et en adéquation avec le projet professionnel du candidat. Le sujet doit s’inscrire :

  • Pour les professionnels paramédicaux, dans la thématique recherche en santé ;
  • Pour les sages-femmes, dans la thématique périnatalité et santé de la femme et des enfants.

Le jury portera une attention particulière à l’intégration du sujet de thèse au projet professionnel soin et recherche du candidat à plus long terme ainsi, qu’à l’association d’équipes au projet (par exemple unité mixte de recherche, CIC) et de l’unité de recherche clinique (URC).

Afin de pouvoir candidater, les professionnels paramédicaux et sages-femmes devront témoigner d’une lettre de soutien signée du directeur de thèse, du directeur du laboratoire de recherche, d’une attestation du responsable de l’école doctorale, d’une lettre conjointe du directeur de DMU et de son référent recherche, du coordonnateur en maïeutique ou du coordonnateur général des soins et du directeur de GHU, accord écrit du chef de service et du cadre dont dépend le candidat et d’un courrier de soutien motivé du responsable de l’URC.

Le candidat s’engage pendant un an, à temps plein, reconductible deux fois, sous condition d’une audition annuelle avec présentation de l’état d’avancement du projet.

L’AP-HP assurera une contrepartie financière qui sera fonction du grade du candidat afin de pourvoir au remplacement du lauréat(e) dans son service.

Le cadre du DMU ou le coordonnateur en maïeutique concerné, en accord avec la direction du groupement hospitalier universitaire, pourra utiliser cette enveloppe budgétaire afin d’assurer le remplacement du professionnel concerné. Le personnel payé via ce financement ne pourra prétendre à un statut pérenne. Tout recrutement s’effectuera sous forme de CDD de 1 an maximum, renouvelable. Les prestations des temps payées pour compenser l’absence des lauréat(e)s ne devront concerner que des périodes d’activité de courte durée (entre le 1er octobre année N et le 30 septembre année N+1). Les dépenses de fonctionnements effectuées sur ces crédits devront être liées à l’organisation de la compensation de l’absence des lauréats.

Les frais d’inscription à l’université seront pris en charge par l’AP-HP.

Un budget spécifique d’un montant maximal de 7000 euros sera attribué sur justificatifs à l’établissement dont dépend le lauréat afin de lui permettre d’initier son projet avec l’aide de professionnels des URC des établissements de santé de l’AP-HP concernés (data manager, statisticien, chargé d’étude clinique…) ou de collaborations autres. Cette enveloppe pourra également servir à financer les frais de communication et de logistique du doctorant (déplacements, congrès, traductions…).

 

Comment candidater ?

Il est obligatoire de joindre au dossier de candidature :

  • Une lettre de soutien signée du directeur de thèse et du directeur du laboratoire de recherche (équipe d’accueil labélisée) et expliquant la pertinence de la candidature au regard de la thématique de recherche du laboratoire et ses développements potentiels au-delà de la thèse.
  • Une attestation du responsable de l’école doctorale relative à l’acceptation du candidat(e) et du projet doctoral en cas d’obtention d’un financement.
  • Une lettre conjointe du directeur de DMU et de son référent recherche, du coordonnateur en maïeutique ou du Coordonnateur Général des Soins (CGS) et du directeur de GHU qui donneront leur accord écrit pour que le candidat suive un doctorat en étant totalement libéré de ses obligations de service et précisant les perspectives en termes de financement d’un temps dédié à la recherche du poste après l’obtention du doctorat.
  • Accord écrit du chef de service et du cadre dont dépend le candidat, selon le profil du candidat (paramédical ou sage-femme).
  • Un courrier de soutien ou de refus motivé du responsable de l’URC pour accompagner le projet, temps personne qu’il s’engage à consacrer à cet accompagnement (si le projet implique une intervention de l’URC)

La candidature se déroule en 3 étapes :

  • 1re étape : le candidat adresse à la DRCI son dossier pour examen avec expertise externe avant le 8 mars 2023
  • 2ème étape : les candidats présélectionnés sont auditionnés en juin 2023
  • 3ème étape : début du doctorat en octobre 2023

Date limite de soumission du dossier : 08 mars 2023 minuit

Le dossier de candidature devra être transmis par courriel à aap.parcours.soins@aphp.fr

 

Mes documents utiles

> Télécharger le dossier de candidature et sa note d’information

Pour les demandes de renouvellement, transmettre :

  • L’état d’avancement détaillé (5 pages minimum du projet) : les éventuelles difficultés rencontrées, éventuelles modifications apportées au projet, échéancier précis du projet pour l’année faisant l’objet de la demande de renouvellement, communications, publications, dépôt de brevets, financements obtenus, …
  • La fiche d’identité du candidat à jour et l’accord du chef de service, du cadre, du responsable de l’école doctorale et du directeur de thèse
  • Les publications en cours de soumission ou publiées, congrès, …

 

 

Contacts

Pour toute information complémentaire, contactez :