Interleukin-2 improves amyloid pathology, synaptic failure and memory in Alzheimer’s disease mice

Les équipes de Nathalie Cartier-Lacave (université Paris Descartes) et de David Klatzmann (hôpital Pitié-Salpêtrière) montrent l’intérêt majeur du système immunitaire dans le traitement des maladies neurodégénératives. Dans les cellules du cerveau de souris, les résultats obtenus montrent en effet que l’interleukine-2 (IL-2) est capable de contrôler les processus inflammatoires impliquées dans les maladies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer. Une efficacité qui s’ajoute à celles déjà connues du système immunitaire dans les domaine du cancer et des maladies auto-immunes.

Les résultats sont publiés dans la revue Brain > Allez sur PubMed.gov