Proopiomelanocortin deficiency treated with a melanocortin-4 receptor agonist

Un essai clinique de phase 2 mené à l’hôpital de la Charité à Berlin et à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière chez des patientes atteintes d’obésité génétique rare a conduit à une perte de poids considérable des patientes.

Un essai clinique de phase 2 mené par des chercheurs de l’hôpital de la Charité à Berlin, de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière (AP-HP, ICAN, Inserm, Université Pierre et Marie Curie) et une société américaine chez des patientes atteintes d’obésité génétique rare a conduit à une perte de poids considérable des patientes.

Ces résultats prometteurs ont été publiés dans The New England Journal of Medicine (NEJM) > Allez sur PubMed

L’obésité à carence en POMC (pro-opiomélanocortine) est une maladie orpheline chez laquelle le déficit de l’hormone POMC agissant dans le cerveau pour réguler la faim et le poids entraîne dès la petite enfance une obésité sévère.  Il n’existe actuellement aucun traitement spécifique.