Traitement du cancer : la flore intestinale en renfort de l’immunothérapie

Des travaux de recherche montrant que la flore intestinale du patient est capable d’améliorer la réponse thérapeutique à un traitement par immunothérapie viennent d’être publiés dans la prestigieuse revue Science.

Ces résultats suscitent de grands espoirs comme pouvoir élaborer un test prédictif de réponse à ce type de traitement par des analyses de la flore intestinale, et proposer aux patients qui le nécessitent la possibilité de reconstituer leur flore afin de restaurer l’effet antitumoral de l’immunothérapie.

L’étude a été menée conjointement par des chercheurs de l’Institut Gustave Roussy à Villejuif, de l’Inserm, de l’Institut Pasteur de Lille et de Paris, de l’AP-HP et de l’Université Paris-Sud, en collaboration avec une équipe de l’INRA. Elle a été principalement soutenue financièrement par la Fondation ARC pour la Recherche sur le Cancer.

Lire le communiqué de presse