Cardiologie : avancées génétiques majeures dans la compréhension du prolapsus de la valve mitrale

Maladie commune, le prolapsus de la valve mitrale est une pathologie dégénérative qui peut entraîner de graves complications cardiaques et nécessiter une réparation chirurgicale. Elle touche 2 à 5% de la population mondiale.

Des chercheurs français dont les équipes du département de génétique du Pr Xavier Jeunemaître et du département de cardiologie du Pr Albert Hagège de l’Hôpital Européen AP-HP Georges Pompidou (HEGP), viennent de faire des avancées considérables dans la compréhension des mécanismes moléculaires du prolapsus valvulaire mitral.

Les résultats, publiés dans la prestigieuse revue Nature Genetics du 24 août 2015, ont été obtenus en association avec les équipes de recherche du PARCC (Paris-Centre de recherche Cardiovasculaire (InsermUMR_970/Université Paris-Descartes) et en collaboration avec les équipes de cardiologie du Pr Hervé Le Marec et de génétique du Dr Jean-Jacques Schott de l’Institut du thorax (Inserm UMR_1087/CNRS UMR_6291), rattaché à l’Université et au CHU de Nantes.

Lire le communiqué de presse